Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

2016-10-25T21:06:50+02:00

Mes nouvelles premières fois en Argentine

Posted by BlueGold

Il y a quelques temps, j'avais écrit un article sur mes destinations envisagées pour la suite. Ma liste ne mentionnait pas l'Argentine, pays où je viens fraichement de me poser. Pourtant, ce n'est pas un hasard si je suis ici. J'ai toujours rêvé d'Amérique du Sud, et j'ai décidé que Buenos Aires serait ma porte d'entrée. J'ai une amie argentine qui réside dans la ville ce qui m'a poussée à sauter le pas.

Ces premiers jours ont déjà été marqués par quelques découvertes. Le genre de découvertes qui vous font réaliser que, oui, vous êtes ailleurs. Vous êtes dans un nouveau pays. C'est marrant parce que si ces petites choses ont retenu mon attention au début, je les ai quand-même très vite assimilées. Elles font désormais partie de mon quotidien, un peu comme la voix de Jean-Pierre Pernaut dans mon salon quand j'étais encore en France.

 

Mes nouvelles premières fois :

  • Les chiens errants, avec ou sans collier, seuls ou en meute, ils sont partout en dehors de la ville. Au début, je changeais de trottoir. Maintenant, je les observe, je serre les fesses, et passe devant eux en feignant de les ignorer.
  • Les prises électriques. Elles fonctionnent avec deux types de branchements. C'est pratique car ça m'évite d'utiliser un adaptateur pour mes appareils électroniques européens. [Mon adaptateur a tendance à se débrancher très facilement, au moindre frôlement, ce qui a le don de m'énerver.]
  • Le plan de rues de Buenos Aires. On ne peut imaginer une ville plus facile pour s'orienter. Chaque bloc comporte 100 numéros. Les rues se croisent à angle droit avec une grande avenue tous les quatre blocs. Si vous apprenez le nom des grandes avenues par cœur, vous pourrez vous promener dans la ville les yeux fermées. Dans le métro, le plan des lignes indique les numéros des bâtiments à chaque sortie. Il faut donc vraiment y mettre du sien pour se perdre !
  • Les poubelles, ces espèces de panier en fer placés en hauteur pour rester hors de portée des chiens. Leurs barreaux espacés laissent passer un tas de détritus. C'est dur à accepter pour l'écologiste qui est en moi.
  • Les gardes de sécurité qui surveillent le quartier depuis leur étroite cabine localisée aux angles des rues.
  • Les vendeurs-ambulants dans les transports. Leurs marchandises éclectiques me fascinent : sandwichs, ciseaux, carnets, chewing-gums, biscuits, mouchoirs, CD...

Et je suis sûre que la liste ne fera que s'allonger au fil des jours !

See comments

To be informed of the latest articles, subscribe:

comments

Girl Gift Template by Ipietoon - Hosted by Overblog